0

Éveil musical de l’enfant : comment l’initier à la musique ?

Aimeriez-vous que votre enfant sache jouer de la guitare, du violon ou de tout autre instrument ? Il existe des méthodes qui l’aideront à apprécier la musique et à l’apprendre facilement.

La musique, une bonne dose de partage et de bonheur

Tout d’abord, pour que votre enfant s’intéresse à cette discipline artistique, sachez qu’il faut que vous vous y intéressiez vous-même. Ensuite, il ne faut pas chercher à lui imposer vos goûts. Si, plus tard, il préfère le rock et le RNB au jazz ou au classique, ne le dévalorisez pas et ne le contraignez pas à suivre vos tendances. N’assimilez pas non plus l’apprentissage de la musique à un devoir de classe, car il ne tardera pas à considérer les cours comme un véritable pensum. Enfin, souvenez-vous combien votre enfant aimait sentir votre présence attentive lorsque vous le berciez avec des chansons : faites-lui comprendre que vous l’accompagnerez pas à pas pendant cette découverte.

L’éveil musical d’abord

À 6 mois, un fœtus peut déjà entendre les sons extérieurs même si ceux-ci sont déformés et, bien avant de parler, Bébé, par des gazouillis et des roucoulements, émet déjà des sons musicaux. Il réagit à une berceuse, aux mélodies d’une boîte à musique et s’amuse à produire des sons, d’ailleurs parfois presque rythmiques, en frappant des objets sur le sol. Tous ces comportements ne doivent cependant pas vous persuader qu’il faudra l’inscrire à une école de musique dès qu’il sera en âge de marcher. L’initiation à la musique doit être précédée d’un éveil musical. En effet, pour pouvoir déterminer si la musique intéresse votre enfant, il faut d’abord que celui-ci découvre par lui-même les différentes formes sous lesquelles elle est exprimée.

Que vise-t-il ?

À réveiller la sensibilité musicale de votre enfant et à la développer. En percevant les différentes formes et nuances des sonorités musicales, sa capacité d’écoute, de concentration et de mémorisation ainsi que son sens de créativité augmenteront et au fur et à mesure il voudra en découvrir plus. L’acquisition du sens du rythme prouvera qu’il est en mesure de bien coordonner ses mouvements. L’apprentissage du langage lui sera plus facile lorsqu’il découvrira les mots mis en musique. Pour que cette exploration soit une véritable partie de plaisir, l’éveil doit commencer par une activité naturelle à votre enfant, le jeu. L’écoute de différents styles de musique l’aidera à repérer ceux qu’il apprécie et augmentera son intérêt pour cette discipline.

Comment le faire vous-même ?

Votre enfant a toujours aimé le timbre de votre voix, alors variez votre répertoire de berceuses : celles-ci favoriseraient le développement cérébral de l’enfant. C’est un moment privilégié et, si vous hésitez parce que vous chantez faux, fredonnez à voix basse. Continuez ensuite avec les comptines : votre enfant ne se lassera pas facilement de ce jeu combinant gestes et chansons, que vous pourrez toujours varier : vous aurez l’heureuse surprise de le voir tenter de vous imiter. Habituez-le à écouter d’autres types de sons comme le pépiement d’un oiseau, et encouragez-le à les reproduire. Si vous êtes doué d’un instrument, jouez-en pour l’habituer à d’autres formes de sons. Mais si le temps et /ou l’inspiration vous manquent, ayez recours à des cours d’éveil musical.

Où trouver des professionnels ?

Renseignez-vous auprès des écoles de musique de votre localité qui vous orienteront vers des ateliers d’éveil musical ou des structures proposant des cours d’éveil musical et disposant des moyens matériels humains adéquats. Chaque « école » a ses méthodes d’éveil musical, mais la plupart privilégient la méthode pédagogique active pour faciliter le passage de l’éveil à l’apprentissage musical. Par exemple, la pédagogie musicale inspirée de celle de Dalcroze, connue sous le nom de « rythmique corporelle », permet à l’enfant d’expérimenter par des exercices corporels les notions mélodiques et rythmiques. Le glissement vers les notions théoriques comme le solfège et l’utilisation des instruments sera alors plus aisé.

Pour quels cours ?

Les cours d’éveil musical à l’intention des bébés de 3 mois et de leurs parents proposent les différents sons qui se rapprochent progressivement de la musique. Les enfants de 3 à 4 ans qui ne sont pas accompagnés aborderont la musique par des jeux de doigts, chansons, comptines, dans de plaisants espaces de liberté. Les enfants qui suivent des cours d’instruments de musique découvriront le plaisir de jouer en groupe et seront soutenus par des instructeurs expérimentés dans le choix de l’instrument qui mettra en valeur leurs acquis. Il y a même des cours adaptés aux enfants handicapés ou en difficulté. Des chansons en langues étrangères permettront aussi aux enfants de connaître d’autres horizons culturels. Les cours dispensés par des professionnels diplômés sont variés et adaptés aux besoins et rythmes d’évolution des différentes tranches d’âge ainsi qu’aux aspirations des parents.

Découvrez une sélection des meilleurs cours de musique pour enfants, dans votre région

Cours de musique pour enfants

Professeur, coach, école, club, n’attendez plus et rejoignez l’aventure trouver-un-cours.ch

Inscrivez-vous sans plus attendre

 

Vous avez aimé? Alors partagez-le

Facebook
Google+

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.